Le lac Titicaca, berceau de la civilisation Inca

Perché à 3 812 m d’altitude et situé entre le Pérou et la Bolivie, le lac Titicaca est le plus haut lac navigable du monde et le plus grand d’Amérique du Sud. Si vous n’y êtes jamais allé, vous serez surpris par ses magnifiques îles qui baignent dans le bleu d’une mer intérieure. Plus incroyable encore, cette mer est ornée de cultures en terrasses et est surplombée par les sommets enneigés de la Cordillère des Andes. Magique tout simplement !

 

Un lac sacré, le berceau de la civilisation Inca

Titicaca signifierait « puma de pierre », mais il pourrait aussi provenir de Titi Khar’ka ou «Roc du puma» en aymara, un rocher situé sur l’Isla del Sol, centre de la mythologie Inca. Ainsi, selon les historiens, le lac Titicaca est le berceau de l’empire Inca (1 100 à 1 536), descendu de la civilisation Tiahuanaco (600 à 1 000) et qui a soumis l’ethnie des Aymaras, des riverains de la région.

Cette population nourrit une légende de la cosmologie andine selon laquelle le dieu Viracocha serait sorti des eaux du lac pour créer l’univers. Il aurait aussi sorti Manco Capac et sa sœur-épouse Mama Occlo pour fonder l’Empire Inca dans la région de Cuzco. Une légende qui perdure encore aujourd’hui et qui fait d’ailleurs la renommée des lieux…

Le lac Titicaca

Le lac Titicaca

Les îles, l’attrait touristique de la région

Aussi incroyable que cela puisse paraitre, le lac compte plus de 40 îles, dont quelques-unes sont habitées. Il y a par exemple l’Isla del Sol ou l’île du Soleil du côté de la Bolivie avec ses 2000 habitants, à ne pas manquer pour une découverte historique. Il y a également l’Ile de Taquile, perchée à près de 4000 m d’altitude et réputée pour son art textile reconnu comme « Chef-d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’Humanité». Et en face, vous trouverez l’île sacrée d’Amantani qui est habitée par des familles d’éleveurs et d’agriculteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *