2 spots de randonnée-découverte immanquables au Chili

randonnee-chili

Le Chili est sans conteste un terrain de découverte naturel impressionnant. Parmi les destinations de voyage nature à essayer au moins une fois dans la vie, le pays figure parmi les têtes de liste. Afin de profiter pleinement du paysage chilien, il existe mille et une activités auxquelles les vacanciers peuvent pratiquer. Parmi elles, on peut notamment distinguer la randonnée. Cette dernière représente une belle manière de se dépenser physiquement, mais aussi d’admirer la beauté de la biodiversité chilienne. C’est donc aussi bon pour la santé que pour le moral.

Le parc national de Torres del Paine

Proclamé réserve de biosphère par l’UNESCO le 28 avril 1978, le parc national de Torres del Paine est un endroit absolument incroyable à découvrir lors d’un séjour au Chili. Situé plus précisément au milieu de la steppe de Patagonie et la cordillère des Andes, ce parc sert de refuge pour la diversité génétique, les paysages hors du commun, mais aussi pour les espèces vivantes et l’ensemble de l’écosystème appartenant au massif del Paine.

Torres Del PaineLe parc de Torres del Paine constitue un spot de randonnée découverte des plus idéal. En effet, ce loisir de plein air y est à privilégier tant pour la beauté de l’endroit, mais surtout pour l’existence de bonnes pistes et sentiers agréablement aménagés pour cette activité. Ce qui rend également le trek au sein du parc intéressant, c’est qu’il est adapté à tous les niveaux de randonneurs.

 

Le désert d’Atacama

Le désert d’Atacama se distingue des autres spots de randonnée sur le territoire chilien pour sa surface extrêmement aride dans sa majorité. D’ailleurs, l’endroit est considéré pour être le plus aride de la planète en raison de quelques-uns de ses secteurs qui peuvent ne pas accueillir de précipitations durant 50 ans. Pour cette particularité importante, il est vivement conseillé à ceux qui projettent de faire un trek dans la région, de ne pas s’y prendre en solitaire. Même en groupe, une randonnée dans le désert d’Atacama doit s’effectuer avec l’assistance d’un guide expérimenté. C’est une mesure de sécurité à ne surtout pas négliger.

Après s’être munis de sérieuse protection contre le soleil et d’une bonne réserve d’eau, les randonneurs peuvent partir à la conquête de ce grand espace aride chilien. Le parc national Lauca offre de belles perspectives de découvertes avec ses majestueux volcans, mais aussi, sa faune d’exception. Cette dernière est composée d’espèces animales telles que le puma, le condor, ou encore la vigogne et le nandou. Le village de San Pedro d’Atacama constitue également un excellent site à visiter avec ses alentours constitués de salines et vallées impressionnantes. Ce village se situe plus exactement à la limite Est du désert d’Atacama.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *